Google

De Korben Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Draft-128x128.png

Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant :

  • Compléter l'article
  • Restructurer le contenu
  • Rajouter des illustrations
  • Créer des pages
  • Alerter dans les discussions si le sujet n'a pas lieu d'être et veiller à ce que la ligne éditoriale de ce wiki soit bien respectée


Tout comme la page Facebook, cette page a pour but de vous donner des informations sur Google et comment cette entreprise, à l'instar d'Apple, de Microsoft, Yahoo, Amazon et les autres, prends le contrôle d'internet et de nos vies, au fur et à mesure du temps.


Le "Danger" Google

Google, bien que très utilisé, a des comportements que l'on peut qualifier de malhonnêtes. Prenons l'exemple d'Android, leur système d'exploitation. Après avoir utilisé pendant 3 ans par de nombreux utilisateurs, Android devient un logiciel fermé, et fait au passage un grand doigt d'honneur à ceux qui ont investi du temps et de l'énergie à travailler autour de ce système.

La non publication du code source d'Android 3 et 3.1 ne laisserait aucun doute sur l'OS. « Android 3, à l'exception de sa partie Linux, est un logiciel non-libre, purement et simplement », dit Richard Stallman.

Ce code fermé (officiellement pour corriger des bugs) empêcherait en effet les utilisateurs et les développeurs de déployer ou de modifier librement l'OS. Un changement par rapport aux précédentes versions qui fait craindre à la FSF que « Google n'ait l'intention de rendre Android propriétaire de manière permanente; et que la publication de certaines versions Android en logiciels libres n'ait été qu'un stratagème pour obtenir l'aide de la communauté dans l'amélioration d'un produit logiciel propriétaire ».

Source Developpez.com.


Des fois on se croit parano pour rien... et des fois pas. Google analyse-t-il vraiment les conversations des téléphones Android ? Non, pas possible, ils ne feraient pas ça... mais - OH TIENS ! - Google IBM a un brevet sur l'analyse des appels téléphoniques ! Je cite:

   - storing voice data received during one or more telephone calls in a memory area; 
   - receiving search criteria; 
   - converting the stored voice data to a textual form; 
   - searching the textual form of the voice data for the search criteria, the searching resulting in search results; and
   - returning the search results.

J'ai mal lu ou ils envisageraient sérieusement d'analyser l'enregistrement des conversations audio, d'en extraire des mots-clés et de les renvoyer ?

Source Seb Sauvage.


Don't be evil dit Google, tout en faisant l'inverse dans sa pratique du web et son irrespect des libertés des citoyens/internautes.

Difficile de savoir à quel jeu joue Google, subventionnant d'un coté Firefox, et le mettant en concurrence avec Chrome qui est bourré de logiciels espions... et c'est la tout le talent de Google: Se faire passer pour un ange blanc du net, user d'un double discours, pour ensuite enfermer les utilisateurs et les espionner de la même façon que l'a fait Apple.



Quelques liens pour vous aider à comprendre le problème:


  • Quand Google écoutera notre télévision: On connaissait depuis quelques temps, les ambitions d’Eric Schmidt, président de Google, à investir dans d’autres formats publicitaires que le web, mais on ne savait pas encore comment Google comptait s’y prendre pour s’attaquer au secteur de la publicité télévisée, et y faire ce qu’il sait bien faire, personnaliser et contextualiser la pub en fonction du programme que vous regardez. La Technology Review dévoile les projets de l’ogre de Mountain View. Le prototype de Google (.pdf) repose sur un petit programme informatique et un simple microphone censé écouter les sons ambiants autour de notre ordinateur. | Autre article.
  • Comment Google a tué le web: On ne présente plus le géant du web… Google est partout. Parti d’un simple projet dans un garage, Google, qui s’est basé sur le web, l’a conquit, envahi pour maintenant… le détruire.
  • La vie privée n'est pas morte, article dans lequel même Eric Schmidt (Pdg de Google) dit que les gens devront un jour changer de nom pour échapper à leur réputation en ligne: "Je crois que la société ne saisit pas bien ce qui se passe quand tout est disponible, quand le monde peut tout savoir et enregistrer tout le temps. Nous devons réfléchir à ces choses en tant que société"... Il faut tout de même noter le double discours de Google qui impose d'utiliser son vrai nom sur son réseau social "Google +". Facebook ne fait pas mieux...
  • Que sait Google sur moi ?: Pour cibler sa publicité, Google dresse votre profil et détermine vos centres d'intérêt, votre tranche d'age et votre sexe. On le sait tous mais ce que vous ne saviez peut être pas, c'est qu'il était possible de consulter ces données et surtout de les supprimer ou de les modifier.
  • Screenwise – Google paye les internautes pour pister leurs activités: En lançant le programme Screenwise, Google analysera les habitudes des internautes et les rémunèrera en chèques cadeaux. Alors que Google a annoncé fin janvier une profonde révision des conditions d’utilisation de ses services et de sa politique de confidentialité, la firme fait face à de nouvelles critiques. Le géant vient en effet de proposer des chèques cadeaux Amazon aux utilisateurs qui accepteraient d’être observés sur le Net via un programme baptisé Screenwise.
  • Google adopte la géolocalisation forcée pour Google Now: Avec l’arrivée de la version 4.2 d’Android, toujours surnommée Jelly Bean, Google a intégré de nouvelles fonctions et options dans son système d’exploitation mobile. Mais il semble également que le géant de Mountain View ait décidé de faire une croix sur un choix qui était offert aux utilisateurs jusqu’à la version 4.1.2.


Utiliser Google sans Google

Cette section listera:

  • les produits utilisant Google mais vous permettant de ne pas aller sur le site de Google.
  • Les produits qui offrent les mêmes fonctions que Google et n'ayant aucun lien avec Google.

Protection de base pour utiliser Google sans être tracé:

  • Cochez la case "Indiquer aux sites web de ne pas me pister" dans Firefox (on sait jamais... ils respectent peut être cela... "lol").
  • Utilisez les extensions NoScript, Ghostery, RefControl et Better Privacy sous Firefox et voyez aussi Une sélection d'extensions de sécurité et de confidentialité pour Firefox.
  • Ne créez aucun compte Google (Gmail etc).
  • Effacez vos cookies très souvent (toutes les minutes si possible).
  • N'utilisez évidemment pas des navigateurs comme Internet Explorer, Opera, Safari, Chrome, et autres navigateurs propriétaires. Utilisez uniquement un navigateur libre comme Firefox ou K-meleon.

Remplacer Google par des logiciels libres.

Alternatives à Google.

Section "Trouver des logiciels libres/open source" pour trouver des alternatives à Google.


Google Moteur de recherche: Pour ceux qui ne peuvent décidément pas se passer de Google, il existe Scroogle, un service-Web développé par D. Brandt, un américain très impliqué dans le respect de la vie privée des internautes, et qui est également à l'origine des sites Google Watch et Wikipédia Watch. Scroogle.fr ou Scroogle.org sont les versions françaises de Scroogle | Startpage est une page de démarrage permettant de chercher sur Google. Attention, les résultats sont moins efficaces sur "Images" de Startpage qu'en allant directement sur Google | Volunia – Le papa de l’Hyper Search lance son moteur de recherche Volunia est le bébé de Massimo Marchiori, un mathématicien et scientifique informatique italien, qui tenez-vous bien, est l'inventeur de l'Hyper Search ! Et c'est quoi l'hypersearch ? Et bien c'est un algo de recherche qui prends bien sûr en considération les "ranks" des pages seules, mais aussi et surtout les relations entre celles-ci. Massimo a inventé ça en 1997 et c'est ce que Google et les autres utilisent tous depuis. | Section Les moteurs de recherche anonymes, libres et décentralisés.


Google Chrome: Préférez utiliser Firefox qui est un navigateur bien plus abouti et complet que Chrome. Mais si vous souhaitez VRAIMENT utiliser Chrome, préférez lui sa version libre et évincée de toute violation de vos droits nommée Iron.


Google Docs: UNG – Un clone open source de Google Docs.


Google Calendar: Kronolith : une alternative à Google Calendar.


Google Maps et Google Street View:


Google Earth: Marble remplace Google Earth.


Google Alerts: Talkwalker Alerts | Article.


Google Traduction:

  • Translate.net pour accélérer vos traductions en ligne: Translate.net est un logiciel sous licence Open Source pour Windows qui va vous permettre de traduire un texte depuis une langue vers une autre, tout simplement en se connectant à 17 moteurs de traductions en ligne. (Google Translator, Systran...etc). L'intérêt c'est d'avoir tout sous la main et de pouvoir comparer plusieurs traductions simultanément. Il y a plus de 25 langues supportées ce qui fait plus de 1352 combinaisons de traductions possibles.
  • Rubrique Traduction.


Google Analytics: Piwik est un logiciel libre et open source de mesure de statistiques web, successeur de PhpMyVisites et conçu pour être une alternative libre à Google Analytics.


Android: Replicant est OS (Système d'exploitation) basé sur Android, mais sans les paquets propriétaires. Replicant est un OS 100% libre.


Chrome OS: Chromium OS qui est la base libre de Chrome. Voyez aussi la fiche Cloud sur ce wiki.


Google Glass: Lunettes à réalité augmenté | Raspberry Pi : Un projet de Google Glass à 382$.


Sauvegarder et/ou exporter ses données Google: Exportez vos données Google avec Google Takeout! Ce service vous permettra d'exporter vos données afin de ne plus utliser Google et de les transférer vers un autre service.


Rions un peu avec Google

Divers