Protocoles de messagerie instantanée

De Korben Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Introduction

En informatique et dans les télécoms, un protocole de messagerie (ou de communication) est une spécification de plusieurs règles pour un type de communication particulier.

Communiquer consiste à transmettre des informations. Mais tant que les interlocuteurs ne lui ont pas attribué un sens, il ne s'agit que de données et pas d'informations. Les interlocuteurs doivent, non seulement parler un langage commun, mais aussi maîtriser des règles minimales d'émission et de réception des données. Le rôle d'un protocole est de s'assurer de tout cela.

Source et exemple : https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Protocole_de_communication


Protocoles ouverts

XMPP/Jabber

XMPP.png Jabber.png

XMPP (Extensible Messaging and Presence Protocol) est le nom d'un protocole standard ouvert de messagerie instantanée. A l'origine, celui-ci portait le nom de Jabber et se transforma en XMPP suite à sa standardisation ; cependant, le terme 'Jabber' est passé dans le langage courant et reste le plus utilisé.

Notez que les adresses Gmail sont compatibles avec XMPP, mais qu'il n'est pas interessant d'utiliser XMPP en passant par les serveurs de Google.

XMPP peut être utilisé pour la communication via des salons de discussion (la liste des commandes est disponible en tapant /help dans un salon de discussion), les discussions 1 à 1 et les transferts de fichiers. Ces salons de discussion se trouvent sur un serveur XMPP ; plusieurs serveurs peuvent constituer un réseau XMPP.

N'hésitez pas à aller voir la page spéciale XMPP_à_tout_faire qui détaille toutes les possibilités qu'offre le protocole XMPP (Réseau social, Microblogging, etc).

Caractéristiques

Avantages

  • Basé sur des standards ouverts : Le fonctionnement de XMPP est détaillé et accessible gratuitement à tous. Cela a permis la création de clients XMPP multi-plateformes (y compris téléphones portables et PDA) capables de discuter entre eux.
  • Décentralisé : Des serveurs XMPP existent partout. En vous enregistrant sur un serveur, vous pouvez discuter avec des personnes et (parfois) utiliser les services des autres serveurs. Si un serveur tombe en panne, le votre ne sera pas affecté ; vous pourrez continuer à utiliser XMPP sans problèmes.
  • Confidentialité : Il existe plusieurs façons pour sécuriser vos conversations. OTR, les clés OpenPGP et SSL/TLS sont des exemples (une liste de clients XMPP supportant ces 2 derniers est disponible ici).
  • Transfert de fichiers au maximum de votre vitesse d'upload : Les transferts de fichiers se font directement d'un client à un autre (?? info à vérifier!); ils ne passent pas par un serveur. La vitesse de transfert n'est donc pas bridée.
  • Connexion à d'autres réseaux de messagerie : Certains serveurs XMPP disposent de passerelles vers d'autres réseaux (MSN, ICQ, ...). Comme celles-ci sont sur le serveur, il n'y a pas besoin de mettre à jour votre client lorsque les protocoles des autres réseaux sont modifiés.
  • Envoi de messages en différé : Lorsqu'un contact est hors-ligne, les messages sont stockés sur le serveur et seront envoyés à sa prochaine connexion. Contrairement au protocole MSN où il vaut mieux avoir le client officiel, on peut utiliser n'importe quel client XMPP pour être sûr que votre contact reçoive des messages en différé.
  • Simplicité : La complexité de XMPP est située sur les serveurs. Ce qui rend les clients XMPP facile à configurer et utiliser.
  • Conçu pour la mobilité : XMPP permet de vous connecter de différents endroits simultanément. Les messages sont seulement envoyés au client souhaité grâce à un système de priorités.
  • Taille illimitée de la liste de contacts : Contrairement à d'autres réseaux, il n'existe pas de limite au nombre de contacts dans votre liste.
  • Salons de discussion : Envie de rencontrer du monde ? Certains serveurs disposent de salons de discussion axés sur différentes thématiques (ou aucune en particulier).

    Leurs avantages par rapport aux salons IRC sont :
    • Pseudonyme : Vous pouvez choisir un pseudonyme par salon. Sur IRC, le même pour tout un réseau IRC.
    • Mise en page : Sur un salon XMPP, vous pouvez faire des retours à la ligne pour que votre texte soit divisé en paragraphes. Sur IRC, non.
    • Statut et message perso : XMPP permet de gérer son statut (disponible, occupé, ...) sur les salons de discussion et de mettre un message personnel. Sur IRC, vous avez seulement la commande /away pour vous mettre en absent ou vous devez modifier votre pseudo pour montrer votre statut.
    • Cartes de visite : Sur XMPP, vous possédez une carte de visite où vous pouvez mettre des informations publiques. Sur IRC, il n'y en a pas.
    • Gestion facile d'un salon : Si vous possédez un salon de discussion, vous avez droit à une fenêtre graphique pour le gérer facilement. Sur IRC, vous pouvez gérer votre salon qu'avec des commandes en mode texte.
    • Communication inter-serveurs : Avec une seule connexion, il est possible de joindre les salons de n'importe quel serveur XMPP. Sur IRC, il faut vous connecter à chaque serveur pour rejoindre leurs salons.
    • Jeu de caractères : Sur XMPP, vous n'avez pas besoin de choisir un jeu de caractères (ISO-8859-15, UTF-8, ...) pour éviter que vos accents ne soient déformés.
  • Compte non-supprimé après une période d'inactivité : Sur la majorité des serveurs XMPP, les comptes ne sont jamais supprimés. De cette façon, vous pouvez partir quelques temps sans craindre de perdre votre compte XMPP (Attention, car c'est en théorie. Dans la pratique, certains serveurs comme Jabber.eu suppriment au bout de 30 jours sans activité. Vérifiez donc les conditions avant de créer un compte sur un serveur).
  • Gestion avancée des contacts : Il est possible de 'fusionner' les différents comptes d'un contact. On peut imposer un avatar ou un statut personnalisé à un (groupe de) contact(s). Etc.
  • Possibilité de monter son propre serveur : Vous pouvez, tout à fait, monter votre serveur XMPP personnel et faire en sorte qu'il soit accessible d'Internet ou seulement dans votre réseau local.

Défauts

  • Effet réseau : La plupart des réseaux existants (MSN, AIM, Yahoo, ...) sont non-interopérables et leur effet réseau rend difficile la migration des utilisateurs vers un autre système. XMPP est, de plus, peu connu du grand public et ne dispose pas de son propre effet réseau. Toutefois, grâce au client de messagerie Google Talk, aux adresses Gmail et au 'prestige' de Google, les chances de renverser "l'effet de groupe" augmentent.
  • Audio-vidéo : Pour l'instant, l'audio-vidéo est absent de la plupart des clients supportant XMPP. Après diverses tentatives, la XMPP Standards Foundation a décidé de travailler sur Jingle pour s'occuper de l'A-V ; les spécifications finales de Jingle sont publiées depuis mi-juin 2009. Beaucoup de clients XMPP ont une version de développement avec le support de Jingle. Notez que Psi, Coccinella, Google Talk, Jabbin, Empathy, Pidgin et d'autres l'ont déjà implémenté.
  • Conseil : Créez 2 logins XMPP, chacun sur 2 serveurs différents (un en Islande et un à Singapoure par exemple) et communiquez les à vos contacts. En effet, si l'un des serveurs de votre login habituel tombe en panne, vos contacts pourront toujours communiquer avec vous par votre autre login, lui même étant sur un autre serveur XMPP. Conseillez aussi cette méthode de redondance à vos contacts afin de sécuriser votre réseau de contacts. Voir aussi la rubrique Travailler et collaborer anonymement pour obtenir quelques moyens d'augmenter votre anonymat et la protection de votre vie privée avec XMPP.

Clients XMPP

Vous trouverez une liste et des explications sur les différents types de clients Jabber sur Clients_de_messagerie_instantanée et sur le wiki de jabberfr.org.

Serveurs XMPP

Trouver un serveur XMPP:

La section Trouver un serveur XMPP vous dira tout à ce sujet.


Changer de compte/serveur XMPP:

La section Changer de compte/serveur XMPP vous dira tout à ce sujet.

Créer son propre serveur XMPP

La section Créer son propre serveur XMPP vous dira tout à ce sujet.

Liens externes

IRC

Erreur lors de la création de la miniature : Fichier manquant

IRC est un protocole de communication en mode texte. Il sert principalement à la communication instantanée par l’intermédiaire de salons de discussion ; il peut aussi être utilisé pour parler en privé à un utilisateur et des transferts de fichiers. Ces salons de discussion se trouvent sur un serveur IRC ; plusieurs serveurs peuvent constituer un réseau IRC.

Caractéristiques

Avantages

  • Basé sur des standards ouverts : Le fonctionnement d'IRC est détaillé et accessible gratuitement à tous. Cela a permis la création d'une multitude de clients IRC multi-plateformes et capables de se connecter à n'importe quel réseau IRC.
  • Décentralisé : Des serveurs IRC existent partout. Si un serveur tombe en panne, vous pouvez continuer à vous connecter sur d'autres serveurs sans problèmes. Il est aussi possible de cacher un serveur IRC derrière un noeud TOR comme le montre le serveur Geeknode avec ce noeud IRC/TOR.
  • DCC (Direct Client-to-Client) : Grâce à DCC, vous pouvez discuter en privé et envoyer des fichiers à un autre utilisateur sans passer par le serveur. Cela permet une plus grande confidentialité et une vitesse de transfert non-bridée. Seule condition : ouvrir les bons ports dans votre client IRC et dans votre pare-feu/routeur.
  • Confidentialité : Plusieurs moyens sont disponibles pour rendre plus sûr vos conversations ; SSL/TLS, DCC et OTR sont des exemples.
  • Grandes communautés : Des milliers d'utilisateurs vont sur des réseaux IRC (qui sont le plus souvent libres d’utilisation et gratuits). On y trouve une grande variété de salons (thématiques ou généraux). Bref, vous avez du choix !
  • Envoi de messages en différé : Lorsqu'un utilisateur enregistré est hors-ligne, vous pouvez lui envoyer des 'mémos'. Ce sont des messages qui sont stockés sur le serveur et celui-ci avertira l'utilisateur qu'il en a reçus à sa prochaine connexion.
  • Extensions : Il existe de multiples façons d'augmenter les possibilités de votre client IRC. Beaucoup de plugins, scripts et fonctions sont inventés tous les jours par de nombreux utilisateurs ; les sites qui en proposent sont nombreux.
  • Commandes disponibles : Il existe beaucoup de commandes qui vous permettent de faire tout et n'importe quoi sur un serveur IRC (différents modes sur votre pseudonyme/salon/serveur IRC, avoir des infos sur un pseudonyme, ...).
  • Possibilité de monter son propre serveur : Vous pouvez, si vous le désirez, monter votre serveur IRC personnel pour qu'on s'y connecte à partir d'Internet.

Défauts

  • Réservations d'un pseudonyme : Si vous ne voulez pas que quelqu'un d'autre l'utilise, vous devez réserver votre pseudonyme sur chaque réseau IRC auquel vous vous connectez régulièrement.
  • Pseudonyme supprimé après une période d'inactivité : Sur la majorité des serveurs IRC, les pseudonymes redeviennent 'libres' après un certain temps. Si des droits supplémentaires (modérateur, propriétaire, ...) vous ont été donnés sur un salon/serveur, vous perdez tout ; faites donc attention.

Clients IRC

Une liste de clients IRC est disponible sur Wikipédia.

SILC

SILC.gif

SILC (Secure Internet Live Conferencing) est également un protocole de communication en mode texte. Au premier abord, SILC ressemble à IRC mais son fonctionnement est très différent. La chose la plus importante à savoir est que le chiffrement règne dans ce protocole.

Donc, SILC sert surtout à de la communication sécurisée par l’intermédiaire de salons de discussion ; il peut également être employé pour parler en privé à un utilisateur et des transferts de fichiers. Ces salons de discussion se trouvent sur un serveur SILC ; plusieurs serveurs peuvent constituer un réseau SILC.

Pour plus d'infos, voir ici, ou la documentation de www.dg-sc.org.

Caractéristiques

Avantages

  • Basé sur des standards ouverts : Le fonctionnement de SILC est détaillé et accessible gratuitement à tous. Cela permet de créer une multitude de clients SILC multi-plateformes et capables de se connecter à n'importe quel réseau SILC.
  • Décentralisé : Plusieurs serveurs SILC sont disponibles (ici et ). Si un serveur -sur lequel vous êtes connecté- tombe en panne, vous pouvez continuer à vous connecter sur d'autres serveurs sans problèmes.
  • Confidentialité : SILC utilise la cryptographie asymétrique et un système sophistiqué d'échange de clefs pour chiffrer les conversations ; grâce à cela, les messages peuvent être transmis d'un utilisateur à l'autre, sans que même l'administrateur du serveur puisse les intercepter sous leur forme simple. Entre les différents serveurs SILC d'un réseau, la communication est également sécurisée. Des clefs sont associées à chaque connexion et salon de discussion. Les messages privés peuvent aussi utiliser des clefs spécifiques.
  • Transfert sécurisé de fichiers : Celui-ci peut se réaliser entre 2 clients en utilisant le protocole SFTP (Secure File Transfer Protocol). Le flux du transfert de fichiers est protégé avec SILC et passe directement de client à client (la vitesse de transfert n'est donc pas bridée).
  • Serveurs de secours : Ce sont les serveurs SILC d'un réseau qui peuvent prendre les responsabilités du serveur principal si celui-ci ne répond plus. Cela permet de prévenir les netsplits dans un réseau.
  • Commandes disponibles : SILC fournit une trentaine de commandes différentes (changer le pseudonyme, joindre des salons de discussion, ...) que les clients et serveurs peuvent utiliser dans un réseau.
  • Pseudonymes : Aucun pseudonyme n'est unique. L'utilisateur peut toujours obtenir le pseudonyme qu'il veut. En oûtre, les 'collisions' de pseudonymes ne peuvent pas se produire.
  • Possibilité de monter son propre serveur : Il est possible de créer votre propre serveur SILC pour qu'on s'y connecte à partir d'Internet.

Défauts

  • Très peu connu : SILC reste très peu connu du grand public et, souvent même, des 'geeks'. En outre, peu de sites en parlent et la documentation est pratiquement introuvable.
  • Petites communautés : Il existe très peu de réseaux SILC et, par conséquent, peu d'utilisateurs vont sur ceux-ci ; toutefois, ils sont le plus souvent libres d’utilisation et gratuits. Pour l'instant, on parle en général anglais sur les réseaux SILC mais ça ne tient qu'à vous de changer cela !

Clients SILC

Vous trouverez une liste de clients SILC ici.


Protocoles propriétaires

MSN

Erreur lors de la création de la miniature : Fichier manquant

Le terme MSN est un peu ambigu car Microsoft l'utilise pour plusieurs de ses produits. Pour faire simple, le client de messagerie instantané de Microsoft s'appelle Windows Live Messenger (WLM), anciennement nommé MSN Messenger ou Windows Messenger. Le protocole de communication qui permet l'échange d'informations s'appelle quant à lui Microsoft Notification Protocol (MSNP).

Pour des raisons de simplification et par habitude, nous utiliserons le terme générique 'MSN'.

Caractéristiques

Avantages

  • Audio-vidéo : Les conversations audio-vidéo sont disponibles de client officiel Windows à client officiel Windows. Certains clients non-officiels permettent d'utiliser la webcam.
  • Multitude d'extensions : Le client MSN officiel dispose de plugins qui lui ajoutent des fonctionnalités ; l'un des plus célèbres étant Messenger Plus Live.
  • Fonctionnalités gadgets
    • Dessin dans conversation.
    • Mini-jeux : Diamants, Démineur, Dames, Solitaire, Morpion, Poker et Quarto.
    • Partage de calendrier accompagné d'évènements avec un contact.
    • Ecoute de musique partagée (disponible dans certains pays seulement).
    • Création d'un diaporama pour partager ses photos.

Défauts

  • Propriétaire : De part sa nature propriétaire, seul Microsoft connait le fonctionnement de son protocole. Ce qui fait que la possibilité de communiquer avec vos contacts MSN sont entre ses mains.
  • Centralisation : Tous vos messages passent par les serveurs de Microsoft avant d'arriver chez votre contact. Personne, à part cette société, ne sait ce qui est fait de vos messages. Les lois 'informatique et liberté' françaises ne s'appliquent pas, les serveurs étant situés aux États-Unis.
    • Microsoft bloque l'accès de son réseau MSN à certains pays, officiellement pour cause d'embargo : Article.
  • Censure : Il a été découvert que Microsoft censure vos messages sur base d'une liste d'adresses web, de mots et certains types de fichiers. Aucune liste officielle n'a été publiée mais vous pouvez, ici et , trouver certaines choses qu'on sait qu'elles sont censurées.
  • Conversations non-chiffrées : Une personne se connectant à votre réseau wi-fi (soit parce qu'il n'y a pas de mot de passe, soit en 'passant de force') peut lire facilement vos conversations 'en clair', sans installer quoi que ce soit sur votre ordinateur. Il peut utiliser un sniffer et 'écouter' votre réseau.
  • Conditions d'utilisation abusives : Si vous désirez que vos conversations restent confidentielles, certaines clauses du contrat de service Microsoft peuvent vous rebuter :
9. Confidentialité.
[...] nous pouvons accéder à ou divulguer des informations vous concernant, concernant votre compte et/ou le contenu de vos communications, [...]. Vous acceptez les conditions d'accès et de divulgation stipulées dans le présent article. Nous pouvons utiliser des technologies ou tout autre moyen pour protéger le service, nos clients ou vous empêcher de violer ce contrat. Ces moyens incluent [...] des techniques de filtrage [...]. Ces moyens peuvent empêcher ou interrompre votre utilisation du service. Afin de vous fournir le service, nous pouvons recueillir des informations sur son exécution, sur votre ordinateur, ainsi que sur l’utilisation que vous en faîtes. Nous pouvons télécharger automatiquement ces informations à partir de votre ordinateur sans que ces données ne vous identifient personnellement. Pour plus de détails sur la collecte de ces informations, veuillez lire notre politique de confidentialité sur le site Web http://g.msn.fr/0PR_/frfr.

Source : http://mobile.fr.msn.com/device/tou.aspx?page=4

  • Publicité : Le client officiel affiche régulièrement de la publicité à divers endroits. Il existe des risques que celle-ci diffuse des malwares.
    Source : http://www.pcinpact.com/actu/news/34824-windows-live-messenger-publicite-errorsafe.htm
  • Clients de messagerie instantanée
    • Non-officiels : De part sa nature propriétaire, seul Microsoft peut proposer des clients 100% compatibles avec son protocole. Les autres doivent se débrouiller en analysant son fonctionnement.
    • Décalages flagrants entre les versions officielles Windows et Mac : La version Mac est clairement à la traine et ne dispose toujours pas de l'audio-vidéo.
    • Aucune version Linux officielle.
    • Autorisés à se connecter au réseau MSN :
4. Interdictions d’utilisation du service.
Vous ne pouvez pas :
[...]
- utiliser un logiciel ou un service tiers non autorisé à accéder au réseau de messagerie instantané de Microsoft (appelé service .NET Messenger).
[...]
Vous trouverez la liste des logiciels tiers autorisés sur le site Web http://messenger.msn.com/Help/Authorized.aspx.
Ce qui veut dire qu'à part les clients de et autorisés par Microsoft, tous les autres pourraient ne plus fonctionner du jour au lendemain, attaquer en justice ou forcer de ne plus se connecter au réseau MSN.

Source : http://mobile.fr.msn.com/device/tou.aspx?page=1

  • Bridage de la vitesse de transferts : Comme vos transferts de fichiers passent par des serveurs et non directement de client à client, ceux-ci sont limités en vitesse.
  • Fonctionnalités basiques : Il faut rajouter Messenger Plus Live pour accéder à des fonctionnalités demandées par les utilisateurs depuis longtemps (comme les onglets, par exemple).
  • Interopérabilité : Le protocole n'est pas compatible avec d'autres services de messagerie (en dehors de Yahoo, via un accord, et seulement pour l'intégration des contacts).

Clients MSN

Une liste de clients MSN est disponible sur Wikipédia.

Skype

Skype.png

Skype est devenu l'un des outils les plus utilisés de communication vocale sur ordinateur. Il emploie une technologie P2P VoIP, mélange de peer-to-peer (poste-à-poste) et de VoIP, pour se connecter avec les autres utilisateurs de Skype.

Le protocole de Skype n'a pas vraiment de nom en soi ; c'est pourquoi quand nous parlons de Skype, cela peut être soit le logiciel Skype, soit le protocole Skype, soit un mélange des 2 en même temps.

Vous trouverez la liste des commandes disponibles en tapant /help dans une fenêtre de discussion.

Caractéristiques

Avantages

  • Chiffrement en natif : Skype dispose d'office du chiffrement de l'audio-vidéo, des messages instantanées et des envois de fichiers ; vos conversations ne peuvent pas être écoutées par n'importe qui.
  • Audio-vidéo : Les conversations audio-vidéo sont disponibles sur les clients officiels Windows, Linux et Mac.
  • Décentralisation : Le P2P VoIP permet un partage des ressources. Les utilisateurs ayant du haut débit déchargent ceux possédant du bas débit d'une partie du trafic qui engorgerait leur connexion.
  • Appels téléphoniques : Bien que ce soit payant, vous pouvez effectuer des appels PC->Téléphone grâce à Skype. De plus, vous avez des abonnements Skype disponibles payables chaque mois/tous les 3 mois/une fois par an et qui vous permettent de téléphoner en illimité dans un pays au choix, l'Europe ou le 'monde'.
  • Passe facilement les pare-feux : Skype permet d'utiliser pleinement ses capacités sans configurer votre routeur. Il est préférable d'ouvrir le port donné dans les options de Skype pour obtenir la meilleure qualité vocale. Mais cet avantage a ses défauts, voir plus bas.
  • Non-paramétrage du chiffrement : Le chiffrement est configuré automatiquement par Skype et l'utilisateur n'a pas à prendre de décisions techniques concernant une infrastructure à clés publiques.

Défauts

  • Quelles données transitent sur le réseau ? : Le trafic étant chiffré et comme nous ne connaissons rien du chiffrement utilisé, il est difficile de connaître le contenu des informations transitant (sans autorisation) sur l'ordinateur des utilisateurs Skype. Cela pose d'évidents problèmes de confidentialité.
  • Caractère intrusif : Il a été découvert que Skype sonde le répertoire de votre navigateur où sont stockés vos marque-pages, probablement pour envoyer les informations collectées à la société Skype.

    Source : Skype : un logiciel qui vous veut du bien. De plus, Microsoft (qui possède Skype) vient de voir son brevet d'écoute être légalisé aux USA.
  • Interopérabilité : Skype utilisant un protocole propriétaire fermé et non-standard, celui-ci n'est pas compatible avec d'autres services de messagerie.
  • Sécurité : Le code source de Skype n'étant pas public, aucun expert ne peut évaluer sa sécurité de manière indépendante.
  • Cheval de Troie ? : On ne sait pas exactement ce qui se passe avec Skype. Il semblerait que les serveurs Skype permettent d'intercepter des informations et le logiciel pourrait servir d'abri à un cheval de Troie ; la possibilité d'installer un cheval de Troie est attestée par un échange entre la justice et la police bavaroise. En tout cas, se protéger contre ces problèmes sera difficile pour les administrateurs réseaux ; cela est plus complexe qu'un simple paramétrage de pare-feu.

    Sources :
    1. Skype and the Bavarian trojan in the middle
    2. Skype and SSL Interception letters - Bavaria - Digitask
    3. Les codes du Skype tapping en ligne
  • Boîte noire : Il est très difficile d'analyser ce que fait Skype et quelle est la méthode utilisée. Il utilise la sécurité par l'obscurité et rend volontairement difficile l'analyse du trafic par rétro-ingénierie avec beaucoup de code impénétrable et de somme de contrôle.
  • Clients de messagerie instantanée
    • Non-officiels : A cause des raisons citées plus haut, seul Skype peut proposer des clients 100% compatibles avec son protocole. Les autres ne le peuvent pas.
    • Décalages flagrants entre les versions officielles Windows, Linux et Mac.
  • Passe facilement les pare-feux : L'aisance du logiciel à contourner les pare-feux et routeurs NAT explique son succès auprès des particuliers. Cette qualité rend plus difficile la tâche des administrateurs réseaux qui souhaitent bloquer le trafic Skype par mesure de sécurité.

    Source : Apprendre à parler Skype pour mieux le faire taire !

Clients Skype

A part les clients officiels de Skype, il y a aussi :

Note : Vraisemblablement, les clients non-officiels se contentent de transférer le trafic (y compris l'identifiant et le mot de passe de l'utilisateur) vers le réseau Skype à travers un client officiel caché (ou pas) en arrière-plan.

Les autres

Aim.pngYahoo.pngIcq.pngMobileme.pngMyspaceim.pngFacebook.pngSametime.pngGroupwise.pngQq.pngGadu-gadu.png

Tous les autres protocoles propriétaires ont, plus ou moins, les mêmes avantages/défauts que les protocoles propriétaires présentés ci-dessus.